Piwik

Les macro-algues marines sont des organismes végétaux pluricellulaires, qui se développent par l’apport de nutriments minéraux, de carbone atmosphérique et de lumière. Contrairement aux algues unicellulaires (micro-algues), la plupart de ces algues marines ont la particularité de se développer de manière sédentaire en se fixant à un support solide inerte (rocher, galet, coquille, structure artificielle) ou une autre algue (on les nomme alors épiphytes). Leur recouvrement peut s’étendre sur des grands espaces formant des champs ou forêts, souvent comparés au système terrestre. Néanmoins, de par la nécessité de lumière, la colonisation des macro-algues se limite du rivage jusqu’à environ 30 mètres de profondeur en mer.


On découvre des structures biologiques diverses allant de simple filaments de quelques centimètres à des thalles mesurant plusieurs dizaine de mètres de long, avec des couleurs très variables. Les différentes pigmentations des macro-algues qui avaient permis de classer ce grand groupe en trois entités distinctes, celle des Algues Brunes, celle des Algues Rouges et celle des Algues Vertes, correspondent  en réalité à l’émergence de trois lignées distinctes au cours de l’histoire évolutive des êtres vivants autres que les bactéries. On répertorie aujourd’hui à travers le monde, 6000 espèces d’algues rouges, 1800 espèces d’algues brunes et approximativement 1200 espèces d’algues vertes.